Entretien avec Laurent Chailloy, PAV Nantes

Publié le 20/07/20

  • Qui êtes-vous et pour quelle structure travaillez-vous ?

Je suis Laurent Chailloy, Éducateur Mobilité à Vélo en charge du volet accompagnement du programme Alvéole à Place Au Vélo Nantes, une association de cyclistes urbains.

 

 

 

 

  • Comment avez-vous mis en place le projet d’accompagnement avec la ville de Couëron ?
Afin d’organiser les actions de sensibilisation, nous avons d’abord pris contact par mail avec la chargée de projet à la Mairie de Couëron pour organiser une réunion en présentiel. Lors de cette réunion, nous avons proposé des actions, choisies en fonction de l’actualité et du lieu d’implantation du projet de stationnement :
– Sessions de marquage Bicycode pour lutter contre le vol de vélo
– Sessions de contrôles techniques de vélo pour répondre à la forte demande de réparation par les usagers.
  • Comment se sont organisées les actions de sensibilisation ?Initialement, nous avions mis en place les actions de sensibilisation en fin de journée de 16h à 20h pour capter les voyageurs rentrant du travail. Compte-tenu des mesures sanitaires, la mairie de Couëron a mis en en place un système de prise de rendez-vous sur son site internet. Les particuliers ont pu prendre rendez-vous en ligne, sur des créneaux de 15 minutes, leur évitant un temps d’attente. Ce fût très confortable pour les particuliers, comme pour nous.
    • Quels ont été les retours des usagers et du porteur de projet ? 

    Les actions proposées ont répondu a un réel besoin des habitants. 60 personnes ont pu être accompagnées. Les participants étaient très satisfaits.

    Pour la partie “lutte contre le vol”, le marquage BICYCODE© a été très apprécié car PAV Nantes est le seul opérateur sur le département et la liste d’attente est longue.

    Pour la partie “vérification technique” les participants étaient très demandeurs car aucun vélociste n’est présent à Couëron. Les autres vélocistes de l’agglomération sont submergés de demandes liées au “Coup de Pouce Vélo”. Nous avons pu vérifier et procéder au réglage d’environ 36 vélos.